Salon de l'Auto : WorldSkills Belgium met les talents en avant

Alors que le secteur de l’automobile a des milliers de postes à pourvoir, WorldSkills Belgium met le métier de Technicien automobile à l’honneur. Lors du Salon, 57 jeunes mesureront leurs compétences pour tenter de décrocher un ticket pour le prestigieux EuroSkills 2020 qui se déroulera en septembre à Graz en Autriche.

Repris dans la liste de 18 métiers porteurs par le Forem, la fonction de mécanicien automobile est très demandée par les employeurs (1382 offres en 2018, rien que pour la Wallonie). 

« Le secteur a plus que jamais besoin de main d’œuvre qualifiée, confirme Christophe Dubon, porte-parole à la Febiac. Le domaine automobile est à la pointe de la technologie, théâtre d’une perpétuelle évolution et indispensable pour garantir une large part de la mobilité dans notre société. Pourtant, l’enseignement des métiers automobiles souffre aujourd’hui en Belgique d’un lourd déficit d’image. Nous sommes dès lors très heureux de collaborer avec WorldSkills Belgium pour ces présélections, qui insufflent une belle dynamique aux études qui donnent accès à ces carrières ».
 « Le métier de Technicien automobile est l’un des 32 métiers qui seront en compétition à Ciney lors des Startech’s Days du mois de mars, précise Eric Robert, Président de WorldSkills Belgium. Nous avons cette année plus de 750 jeunes inscrits dans ce processus des présélections couvrant 32 métiers. Derrière chaque jeune, il y a des formateurs, des enseignants, des familles... et d’autres jeunes en recherche d’avenir. Notre plateforme constitue dès lors un véritable catalyseur de promotion des métiers techniques et technologiques ».

Le coup de la panne

Au Salon de l’Auto, le rendez-vous est donné sur le stand de Job On Wheels, au Palais 4. WorldSkills Belgium y organise les présélections pour la catégorie « Technicien Automobile ». Chaque jour, le public pourra découvrir 8 jeunes à l’œuvre. Comme dans l’atelier d’une concession automobile, les jeunes auront à résoudre différents types de panne et faire montre des compétences attendues d’un jeune professionnel.

Au terme des 10 jours de compétition, les 6 jeunes jugés les plus compétents seront sélectionnés pour prendre part à l’épreuve finale lors des Startech’s Days à Ciney, les 23 et 24 mars.

Antoine Maréchal, 22 ans et originaire de Sars-la-Buissière, a représenté la Belgique dans le métier de Technicien automobile en août 2019 lors du WorldSkills de Kazan. Antoine renouvelle l’expérience cette année et sera donc présent aux présélections : « C’est un très beau métier, qui peut faire peur à cause de la composante électronique de plus en plus présente, mais cela s’apprend. Oui, le métier change mais il est aussi plein de belles opportunités ».

En pratique :

Stand Job On Wheels, Palais 4, du 10 au 19 janvier 2020, compétitions de 10h30 à 16h45.

Contacts presse

Photos

Photos HD téléchargeables ci-dessous.

A propos de WorldSkills Belgium

WorldSkills Belgium est l’association belge en charge de la promotion des métiers techniques et technologiques, notamment par le biais de compétitions de haut niveau organisées chaque année en Belgique, les Startech’s.

WorldSkills Belgium est le représentant en Belgique de WorldSkills International (l’organisation mondiale, 82 pays membres) et WorldSkills Europe (l’organisation européenne, 30 pays membres).


Communiqué en WORD 2020-01-Auto.doc - 158 KB Communiqué en PDF 2020-01-CP-Auto.pdf - 368 KB

 

A propos de WorldSkills Belgium

WorldSkills Belgium est l’association belge en charge de la promotion des métiers manuels et techniques, notamment par le biais de compétitions de haut niveau organisées chaque année en Belgique, les Startech’s Days.

WorldSkills Belgium est le représentant en Belgique de WorldSkills International (l’organisation mondiale, 83 pays membres) et WorldSkills Europe (l’organisation européenne, 30 pays membres).

L’action de WorldSkills Belgium repose sur 4 valeurs : l’excellence professionnelle, la fierté et la passion pour son métier, la formation continuée (ou long life learning) et l’ouverture sur le monde (multilinguisme et multiculturalité, créativité et innovation, entrepreneuriat, …).